Quelles sont les astuces pour avoir les meilleures cartes dans Clash Royale

Si avec votre smartphone vous avez déjà essayé le célèbre jeu stratégique Clash Royale, vous n’êtes pas sans savoir qu’attaquer efficacement se révèle être avant tout un art, régi par deux conditions : ne pas gaspiller son élixir autrement dit ne pas gâcher d’unités et ne pas s’arrêter à 10 élixirs. Vous jouez à ce jeu et n’arrivez pas à sortir victorieux à la fin de chaque partie ? Il va falloir miser sur certaines cartes, mais pas n’importe quelles cartes : il vous faudra les meilleures. Si vous recherchez un moyen d’optimiser vos chances de réussir une attaque, nous vous conseillons cet article qui traite des conseils pour obtenir les bonnes cartes et au bon moment.

Maximisez vos chances sur les bonnes cartes offensives

C’est la meilleure des astuces sur laquelle compter, une bonne unité offensive. Dans l’éventail des cartes qui vous sont proposées, il existe 54 cartes qui sont réparties en différentes catégories. Il vous faudra donc pour choisir la meilleure de la patience et de stratégie, car chacune des cartes gagne de six à douze nivaux. Vous disposez des cartes de type commun, rare, épique et de type légendaire. Mieux vaut donc être concentré sur quelques unités pour pouvoir adapter vos decks. Votre choix doit pouvoir permettre aux unités d’atteindre une tour adverse non défendue sans mourir puis lui causer des dégâts au maximum.

Dans la parade des cartes qui sont proposées, il est conseillé d’exclure toutes les bestioles qui seront soit tuées sur la route, soit blesser au point de ne faire que de maigres dégâts. Parmi ces éléments figurent les mauvaises cartes offensives : ce sont les Squelettes, les Gobelins et Gobelins à lance, les Archers et Bombardiers, les gargouilles, ainsi que l’Armée de Squelettes. Ces derniers ne vous seront pas d’une grande utilité. Quoi que potentiellement utile une fois bien monté mais vous aurez probablement recours à des clash royale gemmes pour l’obtenir rapidement.

Après ce nettoyage, place maintenant aux bonnes cartes offensives, celles qui ne peuvent pas être contrées facilement, et dont l’efficacité est quasi garantie. Nous vous présentons la liste :

  • Les bonnes cartes offensives : vous avez donc le Chevalier, la Valkyrie, le fameux Bébé Dragon, le géant, le Squelette géant, et le PEKKA.

D’autres unités s’avèreront de bonnes options offensives, dans le cas précis où l’adversaire ne dispose pas de leur contre. Il s’agit des cartes d’attaque contextuelles et leur contre potentiel qui ne sont que d’autres unités qui sont aussi de bonnes options offensives dans le cas où votre adversaire ne disposera pas de contre. Vous disposez donc :

  • Du Prince, si votre adversaire n’a pas de Pierre Tombale.

  • Du Ballon, si l’adversaire n’est pas pourvu de Gargouilles, de Hordes de Gargouilles ni de Tour de l’enfer.

  • De la Horde de Gargouilles, si l’ennemi manque de Flèches.

  • Du Chevaucheur de Cochon, si l’adversaire n’a ni Cabane de Gobelin ni Pierre tombale.

S’il s’avère que votre ennemi possède des contres, vous devez prendre le risque de lancer une unité d’attaque une première fois. Dans le cas contraire, il est préférable de se replier uniquement sur les bonnes cartes offensives.